à propos

SERPENTHEON

Issu d’un rêve, de rencontres heureuses, d’un amour immodéré pour les animaux et d’un profond respect de la nature, le SERPENTHEON se présente comme une révolution parfaitement réussie.

Quatre branches principales constituent notre entreprise

UN VIVARIUMUN ZOODES BALADESUNE ÉCOLE

Fondé dans les années 1950 par Daisy et Frédy Guerne, le Vivarium de La Chaux-de-Fonds était une institution privée, connue loin à la ronde. En 1970, la commune proposa aux propriétaires de l’accueillir officiellement et de leur verser un salaire. Au fil des décennies et des changements politiques, le Vivarium s’est retrouvé, en 1989, intégré au non moins célèbre Bois-du-Petit-Château, petit zoo local largement fréquenté en toute saison par une population qui lui est profondément attachée, de génération en génération.

C’est là qu’en 1990, le jeune Sébastien Guerne, 16 ans, remplace au pied levé son père hospitalisé d’urgence. Coup de foudre pour ce grand amoureux des animaux et des serpents en particulier. Après le stage forcé, Sébastien Guerne file à Genève afin d’entamer des études de technicien ingénieur en production horticole. Mais il compte les jours, car il n’a qu’une envie: retrouver le Vivarium. Il y restera vingt ans, suivant, au passage, un apprentissage de gardien d’animaux, offrant son dévouement et son temps aux bêtes qui lui sont confiées. Au cours de sa formation, il se rend au Canada, en Asie du Sud-est, en France, où il entre en contact avec des spécialistes de haut niveau qui œuvrent dans des vivariums au top du progrès. Lentement, l’idée se met en place d’en créer un dans sa région natale, le Jura. Sa rencontre avec Valérie Jucker, assistante médicale passionnée d’animaux  finit pas permettre au rêve de se réaliser: après des semaines, des mois, des années de travail, le SERPENTHEON prend forme. Il est quasi unique au monde. Seul celui de Saint-Félicien au Canada s’en approche, il a d’ailleurs inspiré l’équipe de La Chaux-de-Fonds.

Sébastien Guerne s’interroge depuis plus de deux décennies: qu’est-ce qu’un vivarium? Comment transmettre une vision nouvelle des reptiles (entre autres animaux réputés dangereux) tout en montrant des facettes méconnues de leurs mœurs. Un vivarium ne s’arrête pas aux animaux à sang froid, il s’intègre dans une nature foisonnante. C’est ce que propose le SERPENTHEON aux amoureux de la nature et des animaux, aux curieux, aux touristes et même… au voisin d’à côté!

Comme seule l’éducation permet de réveiller les consciences, le SERPENTHEON consacre une part importante de ses activités aux enfants et met un point d’honneur à répondre aux questions des petits et des grands.