La respiration

Pourquoi on respire ?

 sans-titre

En cette douloureuse période de nez bouchés et de gorges purulentes, revenons, dans notre série la biologie simplifiée pour les nuls, sur ce phénomène oh combien passionnant qu’est la respiration.

Sachez tout d’abord que l’oxygène dont nous avons besoin est contenu dans l’air qui est principalement composé d’azote. L’oxygène ne représente que 21% du bon air frais de montagne.

Cet oxygène provient de la photosynthèse des plantes: à partir de l’eau et du gaz carbonique, l’oxygène est produit grâce à l’énergie solaire. Pas si simple et pourtant ça marche!

Une fois créé, l’oxygène entre dans nos corps et pénètre dans le sang, dans les poumons. Le sang joue les postiers, le transportant grâce à l’hémoglobine qui contient du fer, lequel se balade dans nos globules rouges. Poursuivant son voyage, l’oxygène est amené jusqu’à nos cellules, qui l’utilisent à l’intérieur de petites structure placées dans leur sein, la mitochondrie, qui, par le savant mariage de l’oxygène et du sucre, produit de l’énergie sous forme d’ATP, de l’eau et du CO2 . Celui-ci s’extirpe de notre corps à chaque expiration et s’en retourne dans le cycle éternel, recapté par une plante qui va le retransformer en oxygène.

Pas d’oxygène et pas de sucre? Pas d’énergie, donc pas de vie possible, donc l’anéantissement, la mort. Ceci n’étant pas une raison pour vous précipiter sur une tablette de chocolat!

La respiration est l’un des grands cycles de la vie. Tous les animaux et toutes les plantes respirent. Les plantes font de la photosynthèse, en plus de la respiration, et seulement le jour. La nuit elle se contentent de respirer.

Vous n’avez pas tout capté? Il suffit de relire lentement