Le Jardin Ecolo partie 4

LE JARDIN ECOLO

Deux éléments essentiels pour la santé de votre jardin ont été abordés: le sol et la lumière.
Voyons maintenant le chapitre aquatique: dans votre jardin, l’eau est un ingrédient capital: en excès ou en manque, l’eau tue n’importe quel végétal. Et s’il est évident qu’un cactus nécessite moins d’eau qu’un nénuphar, la plupart des plantes sont moins extrémistes!

D’ailleurs, savez-vous exactement à quoi sert l’eau dans une plante? … Je vous entends d’ici, et vos réponses sont évasives.
Voici donc révélé un grand secret de la vie: pour une plante, un animal (l’homo sapiens compris), l’eau sert de vecteur, c’est la fibre adsl de tout être vivant.
En ce qui concerne la flore, la plupart du temps, l’eau est captée par les poils absorbants des racines. Elle contient les éléments naturels qui vont nourrir la plante, NPK (azote, phosphore, potassium) entre autres.
Ce mélange se nomme la sève brute. C’est elle qui remonte vers les feuille grâce à l’osmose.
Transformée par la photosynthèse, elle prend le chemin inverse, et en sève élaborée, redescend pour nourrir la plante: pas d’eau, pas d’éléments nutritifs. D’autant plus que les feuilles transpirent. L’eau ainsi évaporée a créé un vide qui aussitôt est remplacé par l’eau des racines.
Chaque plante a un besoin d’humidité différent, mais la grande majorité des végétaux ne peuvent survivre les pieds dans l’eau.
Dans nos régions, il faut souvent prévoir un drainage afin que l’eau ne stagne pas.
Les spécificités du sol indiquent la quantité d’eau qu’il peut contenir: la tourbe en contient beaucoup, le sable peu.
En résumé, pour que votre jardin ne soit pas responsable à lui tout seul de l’assèchement de la mer morte, un choix judicieux de végétaux adapté à votre sol est nécessaire, on ne se bat pas contre un jardin, on s’adapte.

h2o