Le jardin écolo partie 5 Créons des volumes

Nous y sommes presque: le sol a été analysé, la lumière étudiée, l’eau  n’a plus de secret pour vous, c’est parti, créons notre jardin. Et là, la question cruciale: Que faire, mais alors que faire?
Commençons par réfléchir. Prenons une feuille, un crayon et dessinons le jardin de  nos rêves, l’important étant de
tenir compte des besoins de toute la famille. Petit exemple facile à assimiler: si, pour aller jouer dans leur coin réservé, les enfants doivent piétiner les roses, ça va pas le faire!
Donc, la priorité est de dessiner les éléments désirés et les moyens d’y accéder (grill, piscine, étang, place de jeu, balançoire, etc.)
Les cheminements pour se rendre dans chaque lieu peuvent être divers, et surtout plus ou moins onéreux. Mais il est capital de prendre le temps de choisir un système qui vous convient. Pensez en même temps que certains systèmes nécessitent plus ou moins d’entretien.
Pensez aussi que la partie nature de votre jardin (prairie à papillons, enrochement à reptiles, mare) doit être le plus éloignée possible des endroits les plus fréquentés. Si votre jardin est de petite taille, une piscine olympique prendra des allures de mastodonte dans un magasin de porcelaine. En tant que mare, un micro récipient peut vous apporter beaucoup de plaisir à l’observer évoluer.
Les zones de votre jardin dessinées, tracez maintenant les zone pour les fleurs (massif). Dessinez à plat sur le papier un plan de la flore, afin de déterminer où se place chacune des élues.  Pensez à ne pas les faire trop larges pour  désherber facilement. Viennent ensuite les arbres individuels. Dessinez-les à leur développement adulte. Sinon, vous pourriez avoir des surprises avec une  branche dans une chambre, ou un coin de jardin complètement à l’ombre!
Ne pas oublier de dessiner les écoulements ou le drainage nécessaire et les passages électriques si vous désirez des lampes et autres.
Il ne reste plus qu’à déterminer les surface engazonnées.
Et le voila sur le papier, votre jardin rêvé… un peu de courage, vous atteignez votre but…
Quelques conseils; choisissez vos plantes intelligemment, non seulement pour leur beauté, mais aussi pour leur couleur en hiver, pour leurs fruits, pour les cachettes qu’elles offrent et faites attention au risque d’envahissement
de la nature (Buddleia), mais également à leur toxicité vis-à-vis des enfants (Belladone, if, etc.)
Certaines plantes vite à l’aise, envahissent très vite tout un jardin, par exemple les très élégants bambous, donc prudence à vos choix!

Et désormais bonne chance!