Le jardin ecolo partie 6

Et si, aujourd’hui, nous retroussions nos manches? Nos amies les grenouilles méritent bien un peu de boulot!

Commençons par trouver un lieu idéal, situé si possible en arrière-plan du jardin, dans un endroit calme et point trop caillouteux. A moins bien entendu que vous n’ayez envie de jouer aux quatre frères Dalton!

Il s’agit ensuite d’empoigner pioche et pelle qui permettront d’entamer un trou. L’étang doit descendre à plus d’un mètre en son point le plus profond, pour éviter qu’il ne gèle sur l’entier de son volume en hiver.

Vous prendrez soin de créer des pentes douces, aux aspérités peu marquées. Le volume de la mare dépendra de votre amour immodéré de la pelle et de la pioche. Pour les fainéants, la pelle retro facilitera la création des volumes les plus importants.
Problème important: l’étanchéité pour assurer la fidélité de l’eau, si volage! De multiples solutions existent. Utilisons l’argile naturelle en natte, style bentonite, la première étape étant la pose d’un géotextile pour protéger la natte des racines. Posez-le sur toute la surface en superposant les bandes de 20cm. Puis, posez la natte de géotextile en superposant les bandes de 20 cm. (Il faut bien la répétition de la superposition??) Attention à éviter les plis de la natte. Saupoudrer généreusement les joints de poudre d’argile.

Recouvrir le tout de 15 cm de gravier.

Installer le tuyau de filtrage jusqu’au local technique.

Mettre en place les plantes en fonction de la profondeur idéale qui leur convient, tenant compte également de la taille de la plante, qui permet de créer des arrière et des avant-plans. Histoire de varier le paysage et la déco, on peut alors imaginer de poser une souche et des enrochements.

Le grand moment est arrivé: on remplit le bassin.

Il est temps, alors que l’eau monte, de soigner les berges: notamment la dissimulation de la natte, la disposition des plantes ainsi que l’esthétique des abords de l’étang.

Filtres et cascades sont à ce moment-là mis en place. Et l’on porte son attention au contrôle du niveau du bassin. En cas de fuite, il est conseillé de saupoudrer l’étang d’argile en poudre.

Afin de créer ce nouveau biotope riche en bactéries qui favoriseront la vie de l’étang, il suffit  de prélever dans une mare existante un peu de vase de fond à transvaser dans ce nouvel étang qui sera ainsi ensemencé…

Et voilà, la vie va peu à peu coloniser votre biotope. Surtout patientez, ne bousculez pas la nature, elle veille au grain! Vous verrez: un vrai miracle.

Ne pas oublier de tester régulièrement le ph, nitrites et nitrates.