Le jardin naturel partie I

Fans de Monsanto, du Roundup, du jardin à la française et de la nature maîtrisée, QUITTEZ CETTE PAGE, elle ne vous est pas destinée!

Et si nous posions les bonnes questions: un jardin, qu’est-ce que c’est? Le plus souvent, une nature soumise, disciplinée, enfermée dans une vison trop humaine de la botanique et de la zoologie.

En vérité, un jardin est un endroit de paix, de sérénité. Un lieu, ne fût-ce que quelques mètres carrés au coeur de nos villes polluées, de vie sauvage sauvegardée.

Afin que l’harmonie de la vie puisse s’installer et grandir en toute quiétude, un jardin mérite des soins attentifs.

Dans une petites série d’articles que nous vous proposons dès aujourd’hui, nous allons vous indiquer quelques voies qui vous permettent d’améliorer votre havre de paix.

Précision avant d’entamer cette série: je me permets de souligner que je suis technicien en production horticole, j’ai travaillé pour les grandes cultures qui participent au massacre de notre terre mère, et croyez bien que je le regrette amèrement.

Quelques règles de base:

1) Chaque produit que vous déposez sur votre sol ou sur vos plantes y restera. Qu’il soit soit bio ou non,  des résidus ou des produits de transformation s’accrocheront pour toujours à la terre.

2) Plus un jardin est ordonné et rangé, moins il contiendra de vie.

3) Plus vous passerez de temps dans votre jardin, plus vous l’apprécierez.

4) Apprenez à tolérer certains petits désagréments de la vie: oui les fruits attirent les guêpes en automne, oui la terrasse est nettoyée par les fourmis, oui les cerises sont très appréciées des oiseaux, etc. Est-ce donc si grave?

Quelques geais papoteurs qui harcèlent vos cerises tient de la vie dans tous ses états. Appréciez, souriez, c’est aussi du bonheur!

5) Laissez des endroits sauvages, un tas de branches, des broussailles, ces lieux « en désordre » serviront de base arrière à une multitude d’animaux qui régiront vos cultures. Exemple: les pucerons seront régulés par les coccinelles. Si gracieuses coccinelles qui plaisent aux enfants!… et à vous par la même occasion!

6) Respectez les saisons et laissez du temps au temps. Exemple: si vous cueillez de la rhubarbe en août, vous nuisez à la plante.

N’hésitez pas à nous poser des questions et la suite au prochaines épisodes…

jardin-alpin-entre-rochers